Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 10:07
Index "Cavalier"

On aura rarement vu une pipe Cavalier mieux mériter son nom que celle qui fait l'objet de ce billet. Comme on le sait, ces pipes ont la particularité de posséder un fourneau à cheval sur leur tige. Fourneau et tige étant taillés d'une pièce dans le même ébauchon, ces deux éléments restent immuablement dans la posture dans laquelle l'artisan les a figés. L'exception la voici :

L'entretien d'une pipe Cavalier peut s'avérer un peu moins aisé qu'une pipe ordinaire. Pour faciliter l'accès aux différentes parties de la pipe notre artisan a articulé le foyer à l'aide de ce que j'appellerais des étriers en laiton.

 

A l'instar du cavalier qui prend une position "en suspension" pour aider la bête à sauter l'obstacle, la tête de cette pipe sort de sa selle.

Le dispositif est tellement simple qu'on a du mal à croire que cela puisse donner lieu à un brevet.

 

Les brides métalliques sont vissées dans la Bruyère à la bonne franquette. Et quelles vis ! Elles ne cherchent pas à se dissimuler ou à s'intégrer par un métal assorti. On pourrait croire à première vue qu'elles ne sont pas d'origine et que celui qui les a remplacées a simplement pris ce qui lui tombait sous la main. Mais quand on considère le système de fixation de la tête on se rend compte qu'il est à l'avenant.

Après les vis, nous voilà avec un clou planté sauvagement dans le noble bois. Bruyère, Bruyère outragée ! Bruyère martyrisée ! Mais Bruyère libérée.

Je crois me souvenir de ma première rencontre avec ces crochets avec leur ergot caractéristique. Mon grand père les avait utilisés pour assurer la fermeture de ses clapiers à lapin. Ils ont refait surface dans ma vie, plus tard, sous une table à rallonge et servaient à bloquer les pièces amovibles. Je suis persuadé que vous les avez croisés tout comme moi en de maintes occasions. C'est dire que leur efficacité est à toute épreuve. Mais jamais, oh grand jamais, je n'aurais imaginé les rencontrer sur une pipe.

Le tuyau en corne avec un tenon fileté est assez caractéristique des techniques de montage du début du XXème siècle. Le seul indice qui pourrait éventuellement mettre sur la piste de l'atelier d'origine de dette pipe française demeure sibyllin : de modestes initiales "PD" dans un ovale.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 16:33
  Index "Cavalier"

Il arrive que des fabricants de pipes fassent appel à des personnes réputées pour leur qualité de designer afin de concevoir une modèle ou une série exceptionnelle. Ainsi Butz Choquin a travaillé avec Joe Colombo ou avec Rolando Negoita et Kriswill a reçu les nobles services du prince Sigvard Bernadotte.

Mais l'inverse, c'est à dire un concepteur de pipes qui confie ses croquis à des artisans judicieusement choisis pour concrétiser ses idées, est beaucoup plus rare.

Ed Burak qui tenait jusqu'à l'hiver dernier (26 Février 2009) la célèbre civette new-yorkaise "Connoisseur" (1) était de ces hommes très avertis des choses de la pipe mais qui ne sont jamais passés derrière l'établi. Ses outils à lui se nommaient papier et crayon : il concevait.

On peut donc se poser la question des résultats de cette démarche originale dans le monde de la pipe alors qu'elle est banale dans bien des domaines (haute couture, orfèvrerie, mobilier ...).

Cette pipe Cavalier est un exemple caractéristique de son imagination.

On peut chercher une ressemblance avec l'une des nombreuses pipes de cette forme sur ce site et réalisées par des pipiers des quatre coins du monde : en vain. S'inspirer d'une forme Calabash pour fabriquer une forme Cavalier est une aventure peu banale.

La pipe Cavalier qui serait peut être la plus voisine serait celle qui a fait l'objet d'un appel aux lecteurs pour identification dans le billet intitulé "Une bouteille à la mer". Du moins partagent-elles une courbure de la tige semblable, mais la comparaison s'arrête là.

Etrangement, Ed Burak a toujours essayé de garder secret le nom des ses artisans accoucheurs. On ne compte pas les fausses rumeurs, les colportages, les "on dit" erronés qui ont entouré la réalisation des pipes Connoisseur. Comme s'il voulait brouiller les pistes, Ed changeait d'hommes de main non seulement au fil des ans mais aussi en fonction du modèle à réaliser. Toujours est-il que Toni Pesante et Joe Cortegiano ont fait partie de l'équipe. Inutile de préciser que ces artisans réalisaient des pipes pour d'autres commanditaires ou à leur propre compte.

Joe Cortegiano, par exemple, travaillait aussi pour Wilke ou Barclay Rex, autres civettes réputées de New York. Quant aux pipes marquées de son nom, je vous laisse les évaluer par vous-même.... Dire qu'Ed Burak ne tenais pas à mélanger les torchons et les serviettes est surement un peu sévère. Mais Joe est l'exemple parfait du pipier qui pouvait faire des merveilles à condition de lui soumette des idées et de le conduire.

Les pipes Connoisseur possèdent deux caractéristiques remarquables et conservées tout au long de la production de cette marque : elles ne sont jamais teintes et elles ne sont jamais mastiquées.

Ce dernier point ne signifie nullement que les bois utilisés étaient exempts de défauts. On voit bien sur les clichés de ce billet les quelques irrégularités (sandpits) qui émaillent la tête de la pipe. Mais le créateur New Yorkais tenait à ce qu'elles ne soient pas cachées. Mis à part l'honnêteté intellectuelle de notre homme, cette posture me semble très appropriée quand on sait les taches minables que laisse le mastic avec les ans.

Les grains de beauté ou les taches de rousseur c'est un peu comme le sel dans la soupe : s'il y en a trop c'est immangeable, s'il n'y en a pas c'est fade.

Nomenclature   Dimensions   Valeur
         
Connoisseur
N.Y.C
E Burack (signature)
  Long : 19,7 cm
Ø int. foyer : 2,1 cm
  406.00 US $
285,90 €
(Estate)

(1) La marque "Connoisseur"a été empruntée par des firmes sises des deux cotés de l'Atlantique. Consultez "Pipes : Logos & Estampilles" pour reconnaître les Connoisseur(s)

Le site officiel de Ed Burak : http://connoisseurpipeshoponline.com/index.html

Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 13:59
  Index "Cavalier"
  Index des pipes vêtues de cuir

De la Bruyère, toujours de la Bruyère. Ces colonnes étalent à satiété le bois mythique dont on fait la plupart des pipes depuis la fin du 19ième siècle. On comprend donc aisément le désir irrépressible de l'auteur de ces lignes, mais aussi et surtout celui de l'artisan tant soi peu curieux, à varier les matériaux et à explorer de nouveau savoir faire.

Le pipier Allemand Werner Mummert , on l'a déjà vu ici, est un de ces infatigables chercheurs à relever constamment le défi de nouvelles matières dans ses pipes. Avec celle-ci, il affirme non seulement sa place dans le club des pipiers qui osent la forme cavalier mais, de plus, il se distingue en la gainant de galuchat. Ce n'est pas peu dire que ceux qui se sont hasardés à cette aventure constituent un cercle très fermé. A ma connaissance seul Dunhill s'est risqué à commettre quelques rares pipes vêtues de la peau extraordinaire de la raie pastenague (Dasyatis Sephen ou Dasyatis pastinaca).

Pipe Cavalier "Casablanca #6"

Conscient de l'importance que revêt le toucher d'une telle pipe, Werner Mummert a voulu jouer sur la variété des sensations. Observons de plus près la finition du fourneau et celle de la tige.

Les spicules de la tige on été usés pour arriver à une surface quasi-lisse alors que ceux du fourneau sont a peine érodés pour faire vivre l'alternance des impressions à la fois tactiles et visuelles. Subtil.

Mais l'exotisme de notre pipier d'outre Rhin ne s'arrête pas là : bien que cela soit difficilement repérable, la boule qui fait la jonction entre tuyau et tige s'avère être en ébène (1).

Bien qu'il soit possible de fumer dans de l'ébène, le foyer de cette pipe reste évidemment en Bruyère pour profiter des qualités de fumage incomparables de ce bois.

Werner Mummert partage avec son compatriote Roger Wallenstein un penchant immodéré à ce que nous avons décrit ici, J'ai nommé le "bitoniot". Ce perçage transversal qui se rtermine par un bouchon et incontournable pour assembler les pipes cavalier à tige longue, semble indubitablement faire fureur au pays de la saucisse.

Comble de fignolage, on va même jusqu'à le décorer. La pipe ci-dessous qui est sortie du même atelier en automne 2007 peut s'enorgueillir d'être sans doute la seule pipe au monde avec un "bitoniot" orné de galuchat.

Pipe Cavalier "Casablanca #3".
Longueur : 145 mm. Poids : 79g

(1) Sans doute de l'ébène du Gabon, celui de Macassar montrant des veines claires assez accusées.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 20:16
  Index "Cavalier"

La forme de pipe Cavalier a été associée chez Dunhill à un foyer amovible, parallèle à la tige et un salivoir hypertrophié, l'ensemble possédant un caractère "technologique" marqué (1). On la trouve aujourd'hui dans le catalogue exactement comme elle paraissait déjà dans celui de 1959. (voir ci-contre)

Forme Cavalier la plus connue chez Dunhill  
   

Même si les italiennes Mastro de Paja ou Il Ceppo l'ont largement imitée(2), sa silhouette caractéristique est devenue indissociable de la marque londonienne au point où l'amateur estime souvent qu'il s'agit là du seul modèle de ce genre affublé du fameux point blanc. Il n'en est rien.

Dans un souci de précision et de complétude, je me dois de vous présenter aussi les pipes Dunhill dont la forme rentre sagement dans le moule des Cavaliers les plus orthodoxes.

Pipe Cavalier Dunhill

Ce modèle était déjà produit en 1964 bien que les catalogues de l'époque n'en fissent pas état.

Estampillage montrant le suffixe 4 (1964)

Tous ceux qui ne seraient pas avertis de la datation des pipes Dunhill pourront consulter avec intérêt le site "Pipes : Logos & Estampillages" consacré à cet amusement. Pour le lecteur qui aurait le clic laborieux, disons brièvement que le suffixe 4 (ENGLAND4) a été utilisé en 1924, 1944, 1954 et 1964. Jusqu'en 1954 inclus, les pipes Dunhill étaient estampillées d'un numéro de brevet (PAT. N°) et le suffixe était souligné, caractéristiques qui ne sont pas présentes ici. La date 1964 est en cohérence avec l'agencement du marquage et le suffixe non souligné.

Une version sablée (finition "Shell", groupe 4) de ce modèle était encore fabriquée en 2004.

Au delà de sa forme Cavalier, l'originalité de cette pipe réside donc surtout dans la méconnaissance de ce modèle malgré une longévité remarquable.

Nomenclature   Dimensions   Valeur
Pipe lisse      
 
Made in England4   non connues

  152,00 €
(Estate)
Pipe sablée        
Dunhill (dans l'ovale) 4 (encerclé) Shell ,
Made in England04
 

Long : 15,5 cm
Haut foyer : 4,1 cm

  234,50 $
163,00 €
(Estate)

(1) Lire les articles décrivant les pipes Cavalier Dunhill :

(2) Voir, concernant Il Ceppo :

Voir, concernant Mastro de Paja :

Partager cet article
Repost0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 12:27
  Index "Cavalier"

Avec cet article, je lance une bouteille à la mer en espérant qu'un jour quelqu'un pourra sortir cette pipe de son anonymat sur la base des illustrations ci-dessous, nous informer sur son histoire et celle des hommes qui l'ont conçus. Elle le vaudrait bien.

L'allure générale de la pipe et les matériaux employés me font croire qu'il s'agit d'une réalisation de la fin du XIX ième siècle.

Vue globale de la pipe

Le bois est à l'évidence de la Bruyère et le bout du tuyau ainsi que le bouchon caractéristique des pipes Cavalier sont en ambre. La première partie du tuyau est une allonge en bois de Bruyère, ouvragée de manière peu habituelle : le coude qui ménage une place pour l'index et le majeur de part et d'autre de la bosse, est le détail qui confère en grande partie de l'originalité à cette pipe.

Gros plan sur la tête de la pipe Cavalier

L'estampille appliquée sur le coté de la tige pourrait bien faire la différence pour l'identifier : il s'agit, sur le première ligne, de deux lettres (des initiales ?) G K entre lesquelles vient se placer une croix à deux traverses de même longueur. Ce n'est donc pas une croix de Lorraine. En seconde ligne, la mention "DEPOSE" indique de manière certaine une provenance française.

Estampille à lavec croix à double traverses

Cette marque distinctive avec ses lettres dont la dorure a remarquablement passé l'épreuve du temps, devrait être assez discriminante pour resserrer sérieusement les possibilités d'identification.

Le fabricant considérait déjà à l'époque que sa pipe était assez précieuse pour mériter un étui. Cette tradition est abandonnée de nos jours sauf pour les écumes de mer dont la fragilité oblige à une protection. Mais on estimait jadis qu'un simple petit sac en tissus n'était pas à la hauteur des pipes en Bruyère de valeur et on se donnait la peine de réaliser ces étuis rigides, garnis de velours et faits sur mesure.

Pipe dans son étui de velour bleu

Toute personne ayant quelque information sur l'origine de cette pipe Cavalier peut laisser un commentaire en bas de l'article ou m'envoyer un message électronique ("Contact" en bas de page).

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
G ‡ K
DEPOSE
  Long : 15,5 cm  
101,00 €
(Estate)

Autre pipe Cavalier ancienne et anonyme sur ce site : Y comme upsilon

Réponse reçue le 9 Avril 2008 (par message électronique)
CONFRERIE DES MAITRES PIPIERS
Bonjour,
Je ne sais pas si votre pipe correspond à la marque que j'ai retrouvé dans les archives des marques déposées mais cela y ressemble quelque peu. Il s'agirait d'une marque déposée le 21 mai 1891 par Georges Koch (avec la fameuse croix) mais je n'ai aucune adresse...
Voilà, c'est peut être un début...
Bonne journée
La Confrérie

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 08:57
  Index "Cavalier"

Certaines pipes vous tapent à l'oeil immédiatement. Le rapport de séduction s'installe sans que vous soyez à même de trouver les mots pour expliquer le pourquoi du comment. C'est le cas de celle-ci. Mis à part qu'elle fasse partie de la famille très marginale des pipes Cavalier, que son élégance le dispute à la qualité du bois utilisé, elle n'a rien de très particulier.

Certes, elle est estampillée de la prestigieuse marque Charatan , mais vous ne tomberiez pas amoureux d'une femme pour les marques de ses habits, n'est ce pas ?

Par ailleurs, invoquer l'alchimie des phéromones, si déterminante dans les rapports au sexe opposé ne peut pas tenir un seul instant lorsque l'objet de vos désirs est de bois et d'ébonite.

Vous êtes sous le charme parce que cette pipe correspond exactement à l'image jusque là inconsciente et confuse que vous vous faisiez de l'objet de vos désirs. C'est une révélation.

Apres l'orage que cela provoque dans vos deux hémisphères cérébraux (aussi appelé coup de foudre), un petit frisson parcourt votre corps : vous avez chaud et froid en même temps et votre coeur bat maintenant 130 pulsations/minute. C'est normal et il n'y a pas de quoi vous inquiéter. Ce sont les symptômes habituels de l'addiction et cet état ne dure généralement qu'un temps relativement court.

Cependant s'il s'avérait que les symptômes persistent il est un remède très efficace qui devrait vous sortir de cette attaque paroxystique.

En effet, les pipes qui vous mettent dans ces états ne sont pas les premières venues. Votre bon goût légendaire fait que le phénomène se déclanche tout naturellement et à votre corps défendant pour des spécimens méritant tous les superlatifs. Il suffit donc de jeter un rapide coup d'oeil sur la colonne de droite dans le tableau technique qui accompagne ces articles pour que tremblements, agitation et frissons disparaissent comme par enchantement.

Ca va mieux ?

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 

(coté 1) Charatan's Make
London England
Supreme
(coté 2) Extra Large
Made by Hand

  Long : 19,2 cm
Haut : 5,2 cm
Ø int. foyer : 2,4 cm
Poids : 67 gr
 
442,20 €
622,40 $
(Estate)

Autre pipe Cavalier de type calumet chez Charatan :
"Cavalier à Prescott Street"

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 17:24
  Index "Cavalier"

La grande variété des perçages(1) des pipes de type Cavalier est maintes fois soulignée dans cette section du site. Qu'on croit avoir fait le tour de la question et on découvre une fois de plus une nouvelle solution, un raffinement jusque là inédit, une trouvaille ingénieuse d'artisan pipier. Dans ce cas la particularité est illustrée par cette pipe de la maison italienne Ascorti.

La pipe Cavalier classique correspond à un fourneau à cheval sur une tige percée de part en part. Ce n'est pas la disposition proposée ici, bien que le foyer chevauche indubitablement une tige. Sa forme coudée permet à cette pipe de défier les lois de la gravité et tenir en équilibre, certes précaire, sur la surface du bouchon.

Mais il n'est plus question de procéder à un perçage rejoignant directement le floc au bouchon. Il a fallu procéder en deux temps.

Une telle géométrie demande une précision redoublée. D'abord le perçage principal qui doit tomber exactement au milieu dans le fond du foyer. Mais cela relève d'un savoir-faire mis en oeuvre quotidiennement par l'artisan. En revanche, le second forage qui part du bouchon demande une précision extrême pour rejoindre exactement le premier.

Néanmoins l'admiration qu'on peut ressentir devant la performance technique n'est que peu de chose comparée à celle qui nous transporte quand l'artisan privilégie l'harmonie des formes.

Eric Andersen, plutôt que de se livrer à des perçages tarabiscotés, nous livre une pipe sur le même principe que celle d'Ascorti, mais ô combien plus réussie ! C'est aussi une pipe Cavalier avec un tuyau coudé, elle tient également en équilibre, mais la comparaison s'arrête là.

Et puis, et puis.... il y a le chef-d'oeuvre : la pipe de Rad Davis dont l'heureux propriétaire se reconnaîtra(2) .

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Pipe Ascorti
Ascorti Cavalier
Limited Edition
Hand Made Italy
  Long : 15,8 cm
Haut. : 6,3 cm
 
44,00 €
63.65 $
(Non fumée)
Pipe Andersen
Eric Andersen
Hand made
Denmark
  Long : 15,0 cm  
:500-600 €
(Valeur estimée neuve)

(1) Perçages bizarres des pipes Cavalier :
"Y comme upsilon"
"Wallenstein"
"Radiographie d'une pipe Cavalier"
"Le monstre de foire"

(2) voir "Guillaume"

Autre pipe Andersen sur ce site : "Le tonneau des Danaïdes"

Autre pipe Cavalier chez Ascorti : "Classicisme italien"

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 20:25
  Index "Cavalier"

Le titre de cet article est, mot pour mot, le libellé de l'inscription sur la boite qui gardait les pipes Cavalier de la marque Butz Choquin (BC). Vous qui lisez ces lignes, vous avez l'opportunité de survoler une collection de pipes Cavalier (cliquer sur l'icône ci-contre), qui, si elle ne prétend pas à l'exhaustivité, peut néanmoins faire de vous un amateur éclairé de ce type de pipes marginales. Le connaisseur, ce serait plutôt vous.

Pipe n°1

Riche de votre expertise vous conviendrez avec moi que la marque de Saint Claude exagère naïvement. Les trois pipes estampillées BC dans ces colonnes témoignent de formes très conventionnelles et d'un manque patent d'innovation chez le fabricant français.

Pipe n°2

Elles s'adresseraient plutôt à des fumeurs n'ayant qu'une très vague idée de ce qui peut se faire dans ce domaine. On voit mal par quel miracle il cèderait à la tentation.

Pipe n°3

En fouillant dans mes archives, je tombe sur une vieille K7, un enregistrement qui doit dater du début des années 80. Il s'agit de la conversation entre un cadre dirigeant (Monsieur Jean) d'une maison qui a pignon sur rue à Saint Claude, avec un responsable d'atelier (Charles). J'étais là pour une interview et le magnétophone a continué de tourner. Transcription :

Monsieur Jean : Je vous prie de m'excuser, monsieur Pipephil, mais j'ai une question urgente à régler avec Charles. (Je hoche la tête en signe d'approbation et il se tourne vers l'homme en blouse grise qui vient d'entrer). Dis moi, Charles, cela fait combien de temps qu'on n'a pas sorti une Cavalier ?

Charles : ououou laaaaa ... je me souviens d'une,... juste après la dernière guerre ... (son oeil étincelle)

Monsieur Jean : Bon. Il serait peut être temps de remettre ça sur le tapis. Le rétro, ça a le vent en poupe, actuellement. D'ailleurs les italiens s'y sont mis, eux.

S'en suit une longue et vive discussion dans laquelle Charles tente d'expliquer qu'il faut comparer ce qui est comparable, qu'on ne peut pas se permettre, dans l'usine, les frasques des artisans transalpins, qu'il faut rester réaliste, et toutes ces sortes de choses.

Monsieur Jean : Attend... Veux-tu bien ouvrir le tiroir du haut dans l'étagère, là bas... Non pas celui là. Celui tout en haut.

Charles : Attendez, je prends l'échelle. Voila ! Je prends tout le carton ?

Monsieur Jean : oui, oui.

Charles descend de l'echelle, un carton à dessin A3 décoré de papier à la cuve sous le bras, souffle la poussière, dénoue le petit cordon, avant de le déposer sur la grande table au centre de la pièce. Il l'ouvre sur des pages jaunies sur lesquelles s'étalent des croquis de pipes Cavalier.

Monsieur Jean : Le plus simple c'est de taper dans les idées du grand père. (Les pages défilent, et après quelques secondes ...) Tiens... regarde celle-ci. Pas trop mal, non ?

Charles : Mmmoui. Ca devrait être faisable.

Monsieur Jean : Alors, on y va. (1)

Cher lecteur, c'est ainsi qu'on prenait les décisions stratégiques à Saint Claude, capitale française de la pipe, dans ces années-là. Il n'y avait plus qu'a trouver une inscription percutante à mettre sur la boite d'emballage. "Pour le connaisseur", ça le ferait !

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 

Pipe 1
Butz Choquin
D'Artagnan, Fait main, St Claude France, 85

  Long : 18,4 cm
Ø int. foyer : 2,0 cm
 
97,20 €
(Estate)
Pipe 2
Butz Choquin
D'Artagnan de Luxe
     
25,00 €
(Estate)

Pipe 3
Butz Choquin
D'Artagnan supra 85

  Long : 18,5 cm
Ø int. foyer : 2,0 cm
Poids : 73 gr
 
37,45 €
(Estate)

(1) Le nom des personnes ainsi que les contenus de ce dialogue sont inventés. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait fortuite.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 12:16
  Index "Cavalier"

Certains bateaux de haute mer et en particulier les cargos ou les porte-avions, possèdent à la proue une excroissance de la forme d'un bulbe. Cette tumeur peut sembler contre-performante aux yeux du néophyte. Outre le fait d'abriter différents instruments de mesure, elle est destinée à améliorer la pénétration de l'étrave dans l'eau.

Etraves de cargos

A voir les trois pipes dans ce billet on peut se poser la question des mers qu'elles auraient à fendre. Elles sont dotées de la même protubérance dont l'esthétique douteuse le dispute à l'inutilité. Cette bosse est à ces pipes ce que les ailes sont à l'autruche : une réminiscence des pipes Cavalier vraies, d'où leur appellation barbare : les pseudo-Cavaliers.

Pipe pseudo cavalier Persian

La première a retenu mon attention pour sa marque totalement inconnue. Encore un label obscur dont quelque importateur américain a fait estampiller une production de Saint Claude.

Estampillage de la pipe Persian

La deuxième, au contraire, est LA marque la plus prestigieuse outre-Manche. Le lecteur attentif aura noté que ce modèle Dunhill a déjà fait l'objet d'un billet sur ce site. Il me semblait néanmoins intéressant d'y revenir pour exhiber des illustrations plus explicites et une nomenclature quelque peu différente.

Vue de la pipe Dunhill ODA pseudo cavalier

Vue de dessous

Détail du fourneau

Estampillage Dunhill coté 1

Les amateurs ou les collectionneurs de Dunhill pourront gloser longtemps sur le 8 (non souligné) qui se trouve en exposant à coté du D de "England", sur le 0 (zéro souligné) qui apparaît sous ce 8. Le chiffre qui se trouve généralement après le D permet de dater la pièce. 8 non souligné correspondrait à une pipe de 1968. Mais que vient faire là ce zéro ?

Estampillage Dunhill coté 2

Le numéro de modèle (803) correspond à une ODA, série qui était fabriquée entre 1950 et 1975. Sous ce numéro de série on distingue "B111", du jamais vu en ce qui me concerne.

Ce qui semble inextricable chez Dunhill devient très simple chez le pipier américain Tim West.

Pipe Tim West: Estampillage et vue de face

Tellement simple que ses pipes possèdent généralement un aspect quelque peu lourd à la limite du pédezouille et, ce qui n'arrange rien, elles sont souvent réalisées dans des Bruyères sans texture intéressante.

Pipe Tim West : vue globale

Toujours est-il que celle-ci se place en tête pour ce qui est de la taille de l'étrave. Bel organe.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Pipe Persian        
Persian
Made in France
  Long : 15,1 cm  
12,30 €
(Estate)
Pipe Dunhill        
Dunhill, Bruyere 803 B111
Made in England8 o
(2)A
  Long : 14,0 cm
Ø int. foyer : 1,9 cm
 
257,60 €
(Estate)
Pipe Tim West        
Tim West Pipe 4
(dans un cercle)
  Long : 15,2 cm
Haut : 6,3 cm
 
44,20 €
(Estate)

Explications sur les pipes pseudo-Cavalier sur ce site :
Pseudo-Cavalier
Calumet et pseudo-Cavalier

Partager cet article
Repost0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 11:13
  Index "Cavalier"

Les escargots et de manière plus générale les mollusques sont, bizarrement, une source d'inspiration très courante chez les artisans-pipiers. Cela peut aller de l'usage de la coquille d'un bigorneau en tant que fourneau, jusqu'au choix d'une coquille Saint Jacques ou d'un escargot comme logo (1) en passant, comme c'est le cas dans cet article, par la sculpture très réaliste d'une coquille d'escargot dans la Bruyère.

Vue globale de la pipe aux foyer en escargot

Est-ce parce que la lenteur de ces gastéropodes serait comparable à la pondération légendaire du fumeur de pipes ? La forme hélicoïdale elle-même est-elle à l'origine de cette fascination ? Il faudrait le demander à Tom Eltang (Danemark) ou Hiroyuki Tokutomi (Japon) (2) qui se servent d'un logo escargot pour marquer leurs meilleurs modèles, à Trever Talbert (France), un de ceux qui tournicote la Bruyère ou a Viktor Yashtylov (Russie) auteur de cette pipe Cavalier.

Vues de sessous et de dessus du foyer

La facture par le pipier russe est impressionnante de précision anatomique au point où on s'attendrait à voir baver cet escargot de bourgogne (Helix pomatia).

L'analogie est stupéfiante

Mais le plus intéressant dans cette affaire est le choix, particulièrement bien adapté, d'une pipe Cavalier pour mettre en scène notre gastéropode. Tout à fait pertinent ! La manière dont les pipes Cavalier portent leur fourneau est en tous points similaire au maintien de la coquille sur le dos de l'animal. Cette ressemblance a été mise en valeur ici par les courbes enveloppantes de la coquille, la forme et la position de la tige et le décrochage du tuyau qui suggère la tête.

Vue de trois quart

Comment ne pas finir cet exposé très sérieux avec une recette de cuisine bien française élaborée par l'inénarrable Professeur Choron : " Les escargots EN pipe ". Les âmes sensibles ne devraient pas suivre cette séquence vidéo jusqu'à la fin ou au moins couper le son : l'ignoble glouglou du beurre persillé dans le tuyau de pipe est particulièrement insupportable.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Non connu   Long : 19,0 cm
Ø int. foyer : 2,0 cm
Poids : 63 g
 
Non connu

(1) L'escargot de Dal Fiume ici
Logos coquille St Jacques : Copley's Oyster, De La Concha (civettes US)

(2) Autre pipe de Tokutomi sur ce site : Moyogi

Autre pipe de Viktor Yashtylov sur ce site : Viktor Yashtilov
Les cinquante étapes de la réalisation de cette pipe sont illustrées sur le site du pipier

Partager cet article
Repost0

Articles Récents