Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 09:50
  Index "Cavalier"

Pour changer un peu de la Bruyère, les artisans pipiers s'amusent parfois à agrémenter leurs pipes d'autres bois. Ils ont alors recours à des essences remarquables par la couleur, le grain, leurs caractéristiques mécaniques ou par leur rareté pour réaliser la plupart du temps une bague qui rallonge la tige de la pipe. L'Amourette cumule toutes ces qualités. Un joli nom pour ce bois précieux d'Amérique du sud qui se prêtait jadis à la fabrication des cannes, des aiguilles à tricoter et qui est utilisé pour réaliser des archets d'instruments à cordes, tout comme le bois de Pernambouc.

Archet de contrebasse

Werner Mummert a jeté son dévolu sur l'Amourette pour tourner la tige d'une pipe Cavalier un peu particulière.

Vue globale de la pipe Cavalier de W. Mummert

La plus grande confusion règne quant à la dénomination des essences exotiques et cela jusque dans les sphères professionnelles les plus averties (Ebénistes, tabletiers, marqueteurs, et bien sûr ... pipiers). Une mise au point s'impose.

Il se fait que L'Amourette (Piratinera guianensis Aubl.) peut se nommer "Lettre mouchetée" en Guyane française, "Peni-Païa" ou "Letterhout" au Surinam voisin, "Letterwood" ou "Snakewood" dans les pays anglo-saxons (1). Pas simple. La méprise est facile quand on sait qu'il existe un autre bois de la même région que nous appelons en français "Bois Serpent" (Marmaroxylon racemosum Killip) (2). Bizarrement, "Bois Serpent" n'est pas la traduction de "Snakewood".

Grain et veinage de l'Amourette   Grain et veinage du Bois Serpent
Amourette ou Snakewood (UK)   Bois serpent

On l'aura compris, L'Amourette ou "Snakewood" (en anglais), bois rare, peu veiné et tacheté, est une essence différente de "Bois Serpent" aux couleurs jaunes veinées de brun-rouge et beaucoup plus répandu.

Si certains d'entre vous veulent se lancer dans le travail périlleux de l'Amourette, je leur conseille instamment de porter un masque. La poussière de ce bois très dur est particulièrement toxique. Son attaque virulente sur votre organisme ne se manifestera sournoisement que 24h après le premier contact par des boutons cutanés, généralisés et très disgracieux.

C'est dire que Werner Mummert a risqué gros en entreprenant la réalisation d'une piece qui comporte une quantité impressionnante d'Amourette. La tige rectiligne parfaitement cylindrique qui n'en fini plus, ne pouvait faire l'objet d'un perçage classique de pipe cavalier. Il a eu recours à la technique déjà présenté dans ces colonnes à propos des pipes Wallenstein et dont les détails sont reportés dans l'article "Radiographie d'une pipe cavalier". Cette disposition explique le petit bouchon situé en face de la jonction entre la tige et le fourneau.

Vue rapprochée de la jonction entre tige et foyer

Le bouchon terminal est en bois de bruyère et se dévisse comme il se doit sur toute pipe Cavalier qui se respecte. Il sert aussi d'assise pour déposer verticalement cette pipe qui tient alors en équilibre sur son pied (peu recommandable). Ce doit être lui qui donne à cette pipe une allure de flûte à bec ancienne.

Archet et flûte : un pipe qui dé-note vraiment....

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
W. Mummert
Hand Made in Germany
  Long : 26,7 cm
Haut foyer : 4,5 cm
 
450,00 €
(Jamais fumée)

(1) Nomenclature générale des Bois tropicaux, A.T.I.B.T., Ed. Centre technique forestier tropical, Nogent sur Marnes (1975)

(2) Marmaroxylon racemosum Killip : Bastamarinde au Surinam, Angelim rajado au Brésil

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 22:58
  Index "Cavalier"

Les artisans transalpins sont sans conteste ceux qui font plus honneur aujourd'hui à la pipe cavalier. S'il en fallait quelque preuve il suffit de dérouler la table des matières de cette rubrique. Ce travail serait donc bien incomplet si Ascorti n'y figurait pas : Roberto Ascorti actuel patron de l'entreprise reprend un modèle que son père Peppino produisait déjà du temps de Caminetto (1).

Le modèle et ses variations restent très classiques et tout se passe comme si Ascorti s'était tout bonnement dit qu'il lui fallait une pipe cavalier dans ses gammes. Tout se passe comme si on était allé fouiller dans les vieux cartons pour sortir ce modèle, certes irréprochable, mais tellement classique.

En ne prêtant pas attention au logo sur le tuyau (le fameux A) on pourrait aisément la prendre pour une pipe anglaise toute droite sortie de chez Astleys (2). La même rigueur, la même forme dépouillée, la sobriété et la retenue. Autant de caractéristiques qui nous étonnent de la part des italiens quand on voit de quoi sont capables des maisons comme Amorelli ou Armellini quand il s'agit de créer des pipes de la forme "Cavalier".

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Ascorti
Hand Made Italy
  Haut. foyer : 6,5 cm  
550,00 €
(Neuve)

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 21:56
  Index "Cavalier"

En feuilletant cette rubrique consacrée aux pipes Cavalier on s'aperçoit de l'incroyable dynamisme de la pipe italienne aujourd'hui. Dans ce foisonnement il n'est pas étonnant que les pipes transalpines qui appartiennent à ce genre quelque peu marginal soient particulièrement bien représentées. Il n'y a qu'à cliquer sur l'icône ci-contre pour s'en rendre compte.

L'âge d'or de la pipe française étant révolu, il n'est peut être pas complètement inutile de se pencher sur la question de savoir si de ce coté-ci des Alpes les pipiers montraient la même énergie à réaliser ces pipes atypiques. Dans cette quête, force est de constater que la pipe Cavalier n'a pas particulièrement été prisée au pays d'Asterix. Et cela n'a pas tellement changé. Mais je tiens néanmoins à montrer qu'elle n'est pas complètement absente.

Dans un autre article je mentionne déjà la marque Sommer pour un modèle tout à fait honorable. Tout comme Sommer, Gardhill est aussi une marque disparue du paysage pipier français. J. Vincent, l'artisan qui en était le protagoniste, a réalisé cette pipe Cavalier très classique : le bouchon en corne était devenu une quasi obligation et ce n'est pas la petite bague en laiton qui lui confère un surcroît d'originalité.

Pipe Gardhill, vue globale

Lorsque la pipe Cavalier ci-dessous a été réalisée (avec un bouchon en corne...), Jeantet était encore une maison autonome, une des plus ancienne dans l'histoire de la fabrication des pipes (1). Je l'ai acquise moins sur un coup de foudre que par curiosité pour essayer une pipe de la période familiale (family era) de cette marque. Elle n'avait jamais vue un gramme de tabac. A sa sortie d'usine, elle s'était endormie au fond d'un tiroir durant plusieurs dizaines d'années avant de regagner ma collection.

Pipe Cavalier jeantet vue coté gauche

Certes, il ne s'agit pas d'une pipe au veinage exceptionnel, mais après inspection méticuleuse j'ai pu constater qu'elle ne montre aucun défaut, pas de masticage, bien sûr, pas de sandpits.

Au fumage elle s'avère posséder de très bonnes caractéristiques, elle a été percée avec attention, l'ajustement du floc est fait dans les règles de l'art, bref, j'ai été agréablement surpris par cette pipe fabriquée à la machine dont le rapport qualité/prix est excellent.

Pipe Cavalier jeantet vue coté droit

Comme en témoignent les deux modèles de cet article, la pipe Cavalier française est restée au stade des formes traditionnelles et elle n'a pas profité de l'inventivité dont font preuve les pipiers italiens ou japonais. Il n'y a plus aujourd'hui en France assez d'artisans qui s'adonnent à l'art de faire des pipes en Bruyère pour qu'on en voit émerger certains qui possèderaient à la fois assez d'expérience et de culot (!) pour oser.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Gardhill De Luxe
Saint Claude
  Long : 14,8 cm
Ø int. foyer : 1,9 cm
 
52,00 €
(Estate)
         
Jeantet
79-1
  Long : 14,2 cm
Ø int. foyer : 2,1 cm
Poids : 46
 
19,25 €
(Neuve)

(1) Le label Jeantet continue à être produit depuis 1988 par le groupe Cuty-Fort Entreprise à Saint Claude (France).

Autres pipes Cavalier françaises sur ce site :

Aux carrières d'écume
Coup de bambou

Partager cet article
Repost0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 14:55
  Index "Cavalier"

Massimo Palazzi et Andrea Pascucci sont les deux artisans protagonistes de la marque L'Anatra. Ils font partie de l'école de Pesaro. Cette ville italienne constitue avec Cucciago l'un des deux pôles de la pipe italienne contemporaine.

 

Outre la marque L'Anatra on retrouve à Pesaro d'autres noms illustres tels Il Ceppo, Rinaldo, Ser Jacopo, Le Nuvole, Mastro de Paja qui constellent les articles de ce site. L'expression Ecole de Pesaro ne correspond qu'à une tendance, caractérisée par des formes néoclassiques et qui s'est dégagée naturellement de l'influence réciproque entre ces pipiers, de leur promiscuité, de leur collaboration parfois, et de l'air du temps.

Dans ce creuset est donc né la marque à la tête d'oie (1), signe distinctif unique dans le monde des pipes puisqu'il s'érige en volume sur les tuyaux de leur pipes.

Massimo et Andrea réalisent bien sûr de temps à autres des pipes Cavalier et dans le cas qui nous intéresse ici, ils le font en ajoutant à cette pipe Calumet une touche très personnelle.

Ils profitent de l'espace réservé à la condensation pour aménager un cure-pipe (ou tasse braise) avec le bouchon terminal. Cet accessoire indispensable ne quitte jamais le fumeur de pipe, alors pourquoi ne pas l'intégrer à la bouffarde elle-même ?

L'idée a été mise en oeuvre par d'autres, en adaptant un système de fixation à l'extérieur de la pipe (2). Nos deux compères transalpins le dissimulent à l'intérieur. Du coup ils confèrent à cet objet un double rôle : celui d'accélérer le processus de condensation sur une surface métallique et le rôle habituel de grattage du foyer pour le libérer des cendres.

Cependant on ne peut pas être dupe de ce petit gadget : je vois mal comment extirper la pièce métallique sans épargner vos doigts délicats du jus nauséabond qui l'enduit inévitablement. Je vois parfaitement le visage décomposé, la mine écoeurée de votre entourage dans cette opération hasardeuse. Si c'est une personne du sexe opposé pour laquelle vous nourrissiez quelque plan, vous aurez tout perdu par cette faute de débutant.

L'utilité principale de cette pièce métallique serait plutôt celle qui a conduit des générations de pipier à ajouter des systèmes métalliques dans le tuyau de leurs pipes. Alors que ces zigouigouis amènent nombre d'inconvénients (glougloutages), il est fort possible que leur objectif premier de condensateur soient davantage opérant ici.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 

L'anatra dalle uova d'oro
Nbr d'oeufs inconnu

  Long : 16,0 cm
Ø ext. foyer : 5,0 cm
Poids : 60 gr
 
101,30 €
(Estate)

(1) Voir la tête d'oie dans toute sa splendeur

(2) Autre pipe avec cure-pipe intégré
Jouez au Meccano

Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 11:33
  Index "Cavalier"

De nombreuses pipes bizarres dans ces colonnes proviennent de fabricants américains. Mais il serait hâtif d'en conclure qu'outre-atlantique ne se trouvent que des amateurs de gadgets ou d'excentricités. Il est vrai que les deux ou trois petites décennies qui ont suivi la seconde guerre mondiale ont vu fleurir là-bas des choses qu'on a du mal à qualifier de pipe. Mais aujourd'hui les USA peuvent se prévaloir de pipiers dont le savoir-faire et le bon goût sont en pointe.

Pour lever toute ambiguïté dans ce domaine, je profite une fois de plus de cette étude sur le genre "pipes Cavalier" pour vous faire apprécier les exploits de James T. Cooke (1) qui oeuvre dans les vertes forêts du Vermont.

Le roi du sablage excelle tout aussi bien dans la réalisation de pipes lisses.

Vue d'ensemble de la pipe Calumet de M. Cooke

S'il fallait classer cette belle plante, je dirais : famille des pipes Cavalier, genre Calumet, espèce (de forme) Dublin : Calamus dublinii (Pipephil) var. Cooke.

Ne dirait-on pas une Dublin ou une Zulu très classique qu'on aurait muni d'un salivoir ?

Pipe Cavalier Calumet de J. T. Cooke

La cerise sur le gâteau c'est sans aucun doute le tuyau en acrylique assorti au bouchon terminal. Sans vouloir singer l'ambre, le marbré couleur sang est une réponse particulièrement heureuse à la texture de la Bruyère.

On ne le dira jamais assez : le bouchon des pipes Cavalier devraient être en correspondance avec le tuyau ou être en Bruyère, du même ébauchon que le fourneau.

Pipe calumet de J. T. Cooke vue de dessus avec son logo

Parlons d'argent : le vendeur de cette beauté en fixait le prix d'achat immédiat à 599,95 $. Il n'y a plus eu de surenchère au dessus de 275,70 $. Le prix de réserve n'ayant pas été atteint, la pipe est restée invendue.

Avait-il vraiment envie de la vendre ?

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Hand Made By
JT&D Cooke USA Vermont
  Long : 17,7 cm
Ø int. foyer : 1,9 cm
 
212,00 €
(A peine fumée)

(1) Le logo sur les tuyaux des pipes Cooke en détail ici

Autre pipe Cavalier de J. T. Cooke sur ce site :
Sablage à l'américaine

Autres pipes Calumet sur ce site :
Calumet très british
Droite comme un "i"
Cavalier de Viprati
Calumet et pseudo-Cavalier
Cavalier à Prescott Street

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 10:35
  Index "Cavalier"

Ce billet fait date dans l'histoire de ce site. Vous aurez beau fouiller ses diverses rubriques, vous ne trouverez pas jusqu'à ce jour un seul article qui fasse état d'une pipe de la marque Charatan. Et pour cause !

"Pipes bizarres" et Charatan sont en quelque sorte deux concepts antinomiques. Bien plus que Dunhill encore, cette maison a cultivé jusque dans les années 80 le bon goût et la réserve toute britannique jusque dans ses retranchements les plus intimes. Le classicisme a été littéralement érigé en dogme chez Charatan. Cette ligne de conduite alliée à la qualité de leurs pipes, a contribué à son prestige et en a fait une des marques les plus prisées à Buckingham Palace ou au château de Windsor.

Vous comprendrez mieux la gloriole dont je me prévaux quand je vous dis que la seule pipe Cavalier qui soit sans doute sortie des ateliers de Prescott Street (London) se trouve sous vos yeux.

Pipe Cavalier de la maison Charatan

Elle est non seulement le témoignage d'une exception chez Charatan, mais de plus, elle cumule quelques caractéristiques qui en font, dans la famille des pipes Cavalier, un modèle particulier. Sa tige droite avec un foyer quasiment à angle droit la place véritablement parmi les Calumets. Mais il y a surtout cette base, ce fond de fourneau que je trouve atypique bien que sa fonction soit simplement de lui permettre de reposer en équilibre.

Vues détaillées de la tête de la pipe Charatan

Dater une pipe Charatan est trop complexe pour être détaillé dans cet article (1). Disons simplement que le "L" gravé dans la tige (Lane era) ainsi que l'inscription

Made by Hand
In
City of London

qui se trouve coté droit, sur trois lignes et en lettres cursives, situent la fabrication de ce modèle entre 1965 et 1978, avant l'acquisition de la marque par Dunhill. C'est plus qu'un détail, puisque cela signifie que la pipe a été fabriquée à la main.

Charatan Cavalier : vues de dessous et dessus

Cette pipe est une cavalier vraie : le bouchon qui termine la tige se dévisse pour le nettoyage.

Je ne vous parlerai pas du tuyau caractéristique chez Charatan, le fameux "Double Comfort Bit" à retrécissement en deux étapes, ni des lentilles chez ce fabriquant. C'est un sujet à controverse qui mériterait à lui seul un nouvel article.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 

CHARATAN'S MAKE
LONDON, ENGLAND
EXECUTIVE
L
Made by Hand
in
City of London

  Long : 18,0 cm
Haut tête : 6,9 cm
Ø ext. foyer : 3,2 cm
Ø int. foyer : 2,0 cm
 
323,00 €
(A peine fumée)

(1) se reporter à l'excellent article signé Ivy Ryan et reporté sur le site Pipe Lore

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 15:31
  Index "Cavalier"
La présentation de cette pipe, en tout point semblable à celle du pape Jean Paul II, était incontournable pour prendre toute la mesure des évenements que je vous relate dans cet autre billet.

Elle témoigne d'une recherche chez Salvatore Amorelli qui ne se limite pas à quelque détail dans la manière à traiter la tige de la pipe Cavalier. En effet, il s'agit ici d'une forme unique, particulièrement audacieuse.

On pourrait tout aussi bien la considérer comme une forme classique Half Bent affublée d'un manche pour recevoir le salivoir, qu'une forme Cavalier traditionnelle avec une fourneau particulièrement éloigné.

Ces deux vues de la pipe permettent d'observer quelques détails pittoresques : Le célèbre logo Amorelli en or 18 carats qui se trouve à cheval sur le tuyau et la tige. Ce fabriquant renoue avec les origines des symboles placés sur les tuyaux : ils servaient initialement de repère pour ajuster correctement le tuyau lors de l'assemblage de la pipe.

Le deuxieme détail concerne la lentille et en particulier son ouverture, très ronde par rapport aux fentes qu'on a l'habitude voir sur la grande majorité des pipes.

Comme beaucoup de pipier, Amorelli évalue la qualité de sa production selon un code qui lui est propre. De une (*) à cinq étoiles (*****). Les cinq étoiles peuvent, en plus, se différencier par un certain nombre d'étoiles en or. On trouve des (*****) ou des (*****).

Le modèle présenté ici ne possede que deux étoiles, ce qui témoignent d'une pipe correcte, sans plus. Le pape restait bien modeste quand il s'agissait d'acquérir une pipe pour un usage de tous les jours.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Amorelli
Frac  **
  Long : 16,0 cm
Ø int. foyer : 2,1 cm
Haut foyer : 5,2 cm
Poids : 75 g
 
180,00 €
(Estate)

Voir aussi :

Frac #1 , Frac #2, Pape et pipe

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 16:55
  Index "Cavalier"

Salvatore Amorelli , grand pipier sicilien, a offert vers la fin des années 90, une pipe au pape Jean Paul II. Opération marketing réussie. La pipe qu'il lui offre est non seulement de la forme Cavalier, mais de plus elle appartient à sa gamme "Frac".

A première vue ces choix semblent osés, car après tout, ce type de pipe est relativement atypique. Mais comme nous allons le voir, notre ami pipier était particulièrement bien informé des goûts de JP.

 

Il l'a joliment présentée dans un riche coffret en loupe de Tuya, dont la texture n'est pas sans rappeler celle de la Bruyère. Le couvercle a reçu pour l'occasion une dédicace au souverain pontife et la marque des armes du Vatican. Le jeu en valait bien la chandelle.

Vous avez sans doute noté que la pipe est construite exactement sur le même schéma que celle présentée dans mon article intitulé "Frac #2".

A l'époque bon nombre de personnes bien pensantes ont souligné le caractère inapproprié de ce cadeau. Etait-ce bien raisonnable d'offrir un instrument qui sert le vice à celui qui représente la vertu aux yeux des chrétiens ?

Dédicace et armes du Vatican
Le coffret avec sa pipe Frac à plateau

La pipe avec son coffret

Personnalisation du coffret

Etant donné l'ancienneté de cet événement, il est permis de dévoiler aujourd'hui une secret de Polichinelle : le pape Jean Paul II fumait très régulièrement la pipe. Mais les témoignages de cet état de fait sont assez rares pour que je ne dissimule pas ma fierté de vous livrer en exclusivité sur ce site, un document exclusif qui date du 10 Février 1993.

Le Pape Jean Paul II en compagnie de l'archevêque de Khartoum

On y voit le pape lors d'une visite pastorale au Soudan en compagnie l'archevêque de Khartoum et fumant une pipe Cavalier Frac de la maison Armorelli. Et quelle pipe !

Loin d'être incommodé par la fumée, l'archevêque semble au contraire ravi des effluves qui chatouillent ses narines. Un mélange de tabac agrémenté de Latakieh ? D'autres herbes peut être ?

On comprend mieux par ce cliché la préférence marquée du pape pour les pipes Cavalier : lorsque les mains sont jointes pour le recueillement, les pouces viennent naturellement au contact de la tige de ces pipes permettant ainsi de concilier la méditation avec une bonne tenue de pipe. On comprend mieux aussi l'initiative de Salvatore Amorelli qui semblait particulièrement bien informé des pratiques du souverain. Son choix d'une pipe Cavalier était donc très judicieux.

Permettez moi néanmoins de terminer ce papier sur une note moins optimiste.

Etant parfois obligé de se soustraire aux regards désapprobateurs de ses collaborateurs pour s'en fumer une petite, le pape se retirait dans la chapelle Sixtine pour déguster ses tabacs favoris. C'est assurément une excellente cachette. Mais quand on sait le mal qu'on s'est donné à restaurer les fresques de Michel-Ange, le coût de l'opération, et l'inévitable altération des oeuvres d'art par les fumées, cette habitude était, il faut l'admettre, des plus déplorables.

Voir aussi :

Frac #1 , Frac #2

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 18:27
  Index "Cavalier"

L'idée de la queue de pie étant transposée durablement à ses pipes, Salvatore Amorelli décline la série Frac en diversifiant les différents attributs de la pipe Cavalier : forme du fourneau, adjonction de bagues d'allonge, matériau du bouchon, courbure du tuyau, tous ces éléments sont prétexte à varier une gamme qui garde néanmoins son unité avec ce traitement particulier de la tige, détaillé ici.

Cet article vise simplement à donner au lecteur une vision plus complète des pipes Cavalier de la série Frac afin de pouvoir apprécier pleinement, le moment venu, les enfants terribles de cette série.

Pipe n°1

Les modèles se suivent, les fourneaux changent, les bouchons montrent tantôt l'aspect naturel du bois de Bruyère, tantôt le cache sous une teinture noire.

La pipe Frac est produite dans toutes les nuances de qualité comme en témoignent les deux illustrations ci-contre. Dans les versions d'entrée de gamme le nom de la série est reportée sur la tige, juste au dessus du bouchon, alors que les modèles plus élaborés, aux veinages plus spectaculaires, portent la mention Frac estampillée entre la marque et le grade (étoiles) sur le bois nu.

Alors que la texture de la pipe n°1 est assez commune, celle de la n°2 , en revanche, révèle une flamme qui s'étend sur tout le tour du foyer.

Pipe n°2

Malgré la supériorité intrinsèque de la seconde Frac, mes préférences vont nettement à la pipe n°1 pour sa forme générale et sa simplicité.

Voir aussi :

Frac #1

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 15:41
  Index "Cavalier"

La chose est assez rare pour que le mot doive être expliqué quelque peu. La chose est un habit et le mot qui la designe est "Frac".

Je ne suis pas sûr que vous possédiez un Frac dans votre garde-robe. Cela se porte dans les grandes occasions, tels mariages chez les Rotschild, réceptions chez Monsieur l'Ambassadeur ou remise du prix Nobel. Autant dire que ce n'est pas tous les jours.

 

L'origine du mot est par ailleurs assez cocasse : Frac est emprunté de l'anglais frock (pardessus, robe, blouse) qui est lui même emprunté du français froc. Le même aller-retour outre-Manche que pour Mél (messagerie électronique) : Mél <- Mail <- Malle.

Cette veste donc, toujours noire, a la particularité de se prolonger bien au delà de votre postérieur, souvent en deux pans (queue de pie) appelés les basques : "lâche moi les basques" n'a rien à voir avec les baskets. Cet appendice de la veste était tout simplement propice à être retenue par une main féminine au cas où vous auriez voulu prendre la poudre d'escampette prématurément.

Enfin, toujours est-il que le frac est synonyme de distinction, de prestige et de panache. Le rapport avec les pipes ? J'y viens.

Cette longue introduction n'était pas tout à fait inutile pour comprendre les motivations de Salvatore Amorelli lorsqu'il s'est agi de trouver un nom pour une gamme de sa production caractérisée par une jonction entre tige et tuyau assez originale.

 

A l'instar de la queue de pie qui cache une partie de votre pantalon, il donne l'impression de prolonger le tuyau noir de ces pipes sur la tige en bois de bruyère. Cet effet s'obtient en teintant le bois de noir. Une finition avec un vernis brillant fait le reste.

En appliquant cette méthode aux pipes Cavalier, on arrive à des résultats assez surprenants parce qu'on ne sait plus où commence le bois et où finit la matière synthétique.

Le modèle ci-contre reste relativement sage. Mais je vous assure que notre pipier sicilien a produit bon nombre de pipes Cavalier sur ce principe qui défient tout ce que vous avez pu admirer dans ces colonnes, tant par la forme que par les anecdotes scandaleuses qui les entourent. (à suivre...)

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Amorelli**
Frac (sur fond noir)
  Long : 16,5 cm
Haut. foyer : 5,0 cm
Poids : 81 g
 
51,00 €
(Non fumée)

Autre pipe Amorelli sur ce site :
Opération de charme

Voir  aussi : Frac #2 , Pape et pipe, Frac #3
Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents