Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 17:10
  Index des sports

Le Cricket partage avec le Baseball des ancêtres communs à chercher sans doute dans le Rounders que les Tudor avaient déjà adopté au 16ème siècle. La pratique de tous ces sports de balle et de batte reste cependant confinée aujourd'hui à la sphère d'influence de la culture anglo-saxonne.

Bien qu'il y ait ici ou là quelques clubs qui perpétuent ces jeux en dehors du Commonwealth, ils n'y ont jamais trouvé un public significatif. Leurs règles restent souvent obscures aux yeux de ceux qui ne relèvent pas de sa gracieuse Majesté. Généralement, les stades sont remplis de spectateurs qui viennent revivre des émotions de leur jeunesse et ceux qui séjournent de ce coté-ci de la Manche ont majoritairement tapé dans une balle avec leurs pieds. Il y a bien des gens qui se promènent dans nos rues avec des battes, mais cela est une autre histoire....

Pour toutes ces raisons, une pipe évoquant le Cricket ne peut être que d'origine britannique.

La confusion avec une pipe Baseball n'est pas possible : la tige de cette pipe montre un profil caractéristique avec son dessus plat et l'élargissement très net après le manche.


Batte de Cricket de face et de profil.

Les balles sont traditionnellement rouges excepté pour le jeu nocturne où on a recours à des balles blanches. Le fourneau en Bruyère respecte donc l'apparence d'une véritable balle de Cricket par ses couleurs et l'implantation de la couture.


La balle de Cricket est en liège recouvert de cuir (diamètre : 7,2 cm)

La présence du célèbre fabricant de pipe britannique (voir flèche ci-dessus) dans ce sport emblématique n'est pas vraiment étonnant. Mais il n'y a pas à ma connaissance de pipe Dunhill qui mette en scène le Cricket. Est-ce pour cette raison que le pipier britannique Colin Fromm s'est engouffré dans la brèche ?

On distingue en effet l'estampille de sa première marque(1) - Invicta - sur la tige qui montre le grain typique du Frêne(2). Ce point est troublant car ce sont les battes de Baseball qui sont faites à l'aide de ce bois. Les battes de Cricket quant à elles sont en Saule, une essence très claire également mais qui ne possède pas les veines régulières visibles sur les illustrations ci-contre.

Cet écart ne pourrait être justifié que par la grande disponibilité du Frêne, bois de prédilection pour fabriquer des manches d'outils. Il est aussi possible que le pipier anglais l'ait préféré au Saule pour sa dureté et sa résistance à toute épreuve.

Le dessus de la tige de cette pipe est marqué d'un énigmatique "Special for Selva" qui pourrait indiquer qu'il s'agissait d'une commande ayant donné lieu à un nombre limité d'exemplaires qui échappaient sans doute aux circuits de distribution habituels de la marque.

Je ne suis pas sûr que tous ces détails éveillent en vous un frénésie démesurée. En somme, cette pipe "Cricket" serait aussi passionnante pour le citoyen français que la pipe "Pétanque" pourrait l'être pour un sujet britannique. Elle n'est citée ici que par souci de complétude dans le chapitre des pipes "sportives".

(1) Plus d'informations sur la marque "Invicta Briars" ici

(2) Les images dans ce billet proviennent de deux pipes. Les marquages sont identiques mais le bois dont sont faites les tiges (les battes) semble être différent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents