Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 00:25
Précédent
Suivant

Série : Pipes à insert

Sous titre : "Vous saurez tout sur le zigouigoui"

"La technique et la science ont réussi, après des recherches de plusieurs années, à créer une pipe vraiment saine : la Pipe Buttner."

C'est ainsi que débute le texte sur l'affichette ci-dessous ! (et dont la version intégrale est accessible ici. A lire absolument)

Nous sommes au début des années 60. Les usines de St Claude (France) tournent à plein régime et produisent des pipes qui inondent toutes les civettes du monde occidental.

La nouvelle invention, sortie tout droit d'un laboratoire jusque là inconnu, va-t-elle révolutionner ce marché en pleine expansion ? La rigueur scientifique et les techniques de pointe prendront-elles le pas sur des savoir-faire obscurs, empiriques, transmis oralement d'une génération à l'autre ?

Un produit né de l'intelligence des hommes en blouse blanche pourra-t-il faire trembler le ronronnement de la fourmilière en bleu de travail ? Pensez donc ! Buttner propose une pipe toujours sèche, toujours propre, une pipe qui remplace toutes celles que vous avez déjà et, qui plus est, une pipe SAINE : la belle affaire ! Sans compter le recours à des matériaux tels bakélite ou céramiques qui risqueraient de ruiner une économie fondée sur le bois.

Hélas, le traumatisme qui suivit l'explosion de cette bombe technologique a laissé à St Claude des cicatrices qui ne se sont jamais vraiment refermées. Sur le coup, ce fut le branle bas de combat. L'idée de filtrer, d'assécher, d'hygiéniser la pipe fit son chemin comme une traînée de poudre dans la cité pipière. Il fallait chercher la parade technologique. Le génie San claudien aidant, on trouva très vite une réponse à la hauteur de la réputation des Ropp, Butz Choquin et autres Chacom : c'est ainsi, Mesdames et Messieurs, qu'est né le zigouigoui (1) qui garni les pipes françaises depuis cette période troublée. (Illustrations de différents modèles de zigouigoui )

Il faut bien vous rendre compte que le choc psychologique a été d'une telle ampleur, qu'aujourd'hui encore rares sont les fabricants français qui oseraient avancer l'idée de supprimer l'appendice métallique alors que son efficacité s'est avérée plus que douteuse. Ces événements qu'on évoque rarement parmi les pipiers, ont ouvert la porte à l'irrationnel et le zigouigoui est devenu une sorte de gri-gri indispensable pour conjurer le mauvais sort.

Que cela ne vous empêche pas d'admirer cette pipe à insert, fleuron de la technologie pipière alsacienne (Buttner, St-Louis, 68).

Précédent
Suivant

(1) zigouigoui : le dispositif est parfois aussi appelé pudiquement "système" .

En anglais, le zigouigoui se nomme "stinger" du nom du tristement célèbre missile. A ne pas confondre avec le terme allemand "stinker" (litt. "Celui qui pue") désignant un individu malpropre qui dégage une odeur infecte. Quoique ....

Le document à caractère historique ci-dessus m'a été transmis par Jean Max. Qu'il en soit remercié.

La pipe BUTTNER a été brevetée en France, en Allemagne et en Grande Bretagne. Voir les trois modèles ici .

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents