Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 17:31
Précédent

Série : Les pipes de poche

Nous sommes en 1913. Peugeot emploie 2500 salariés, fabrique plus de la moitié de la production automobile française et remporte la victoire sur le circuit d'Indianapolis.

Le fer de lance de l'entreprise nordiste est une voiture qui vient de battre le record du monde en départ lancé, 170,5 km/h : la "Bébé Peugeot".

 

Ce que l'on sait moins c'est que c'est Ettore Bugatti qui l'a conçue en 1911, comme ça, pour s'amuser.

Il vend l'année suivante la licence de cette petite cylindrée à Peugeot pour financer ses investissements à venir et autrement plus ambitieux.

Étonnant comme notre italien émigré en Alsace revient épisodiquement dans ce blog des pipes bizarres.

Ettore doit bien rigoler là haut en constatant que ses activités purement mécaniques ont aussi eu des retombées dans les bouffardes. Car enfin, cette "Bébé Peugeot" est bien la deuxième pipe qui est associée de près ou de loin à son nom (1).

A vrai dire la forme de cette pipe de poche (le tuyau se replie sur le fourneau) a encore moins à voir avec sa voiture d'origine que celle qui met en scène la Jeep.

Mais ici un détail cocasse retient tout de même l'attention. On retrouve un petit bouchon... à la place de la manivelle qui servait à démarrer ces engins à l'époque. Les raisons de la présence de cet appendice sont exactement les mêmes que pour les pipes Cavalier de Wallenstein

Les roues sont en métal et tournent. Ah ! Norev et Dinky Toys. Vroum, vroum...

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
Bébé Peugeot
Déposée
  Long : 13,3 cm
Haut. : 5,0 cm
 
98 €
(Estate)

Précédent

 

(1) Voir aussi :
La Bugatti
The Jeep

Et aussi, pour le bouchon :
Wallenstein

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents