Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 03:20

En 1928 Ernest Bower fonda la "Bowers Tool and Die Company". La passion du monde du tabac amena cet homme à faire de son entreprise un leader américain de production de briquet.

Au début des année 50, la Bowers pouvait fabriquer jusqu'a 4000 briquets par heure. Puis très vite l'usine se convertit à l'aluminium et elle est restée à ce jours spécialiste dans les traitements de ce métal (extrusion, anodisation, polissage, sablage...).

A l'instar des constructeurs automobile (1), cette entreprise a créée quelques pipes à l'image de ses activités : pipes avec un radiateur à ailettes en ... aluminium.
Je ne cite que très peu les pipes contenant des pièces métalliques car un excellent site en donne une vue exhaustive(en anglais). Mais les pipes à radiateur faisant partie des sujets traités ici, je n'ai pas pu faire l'économie de cette présentation exceptionnelle. Le modèle ci contre constitue sans doute la quintessence du genre.

Moteur de Solex

La pipe transporte avec elle son briquet à essence qui est logé dans la partie avant devissable. Dans la photo ci-dessous ce briquet se trouve tout en bas de l'image. Pour l'allumer on le frotte sur le silex dans la cannelure située latéralement sur la tige de la pipe. L'étoupe s'enflamme.

Ce n'est pas une pièce qui coure les rues. On observera que la "chambre de combustion" est en bois de Bruyère enchâssé dans le corset en aluminium. Il est possible de l'en extraire. Il faut bien que le bois puisse réspirer ...

Même si cette pipe exprime pleinement l'angoisse de certains fumeurs de pipe qui craignent de mettre leur bouffarde en sur-régime, dans le cas qui nous anime ici, il s'agit plutôt de mettre en avant le métal et la technicité et sans doute moins la possibilité de compenser les erreurs du fumeur dilettante ou les travers du nerveux.

Nomenclature   Dimensions  
Valeur
       
 
BOWERS
     
150 euros
(estate)

(1)Voir aussi :
"La Bugatti"

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
J'aime bien la culture de votre site
Répondre
P
Pourquoi pas un dossier sur un fleuron de l'industrie pipière française, sans la moindre trace de bruyère, la
fameuse JIMA? J'en vois encore en service et en possède une neuve en boite trouvée sur ebay, mais neuve elle restera! La boite porte la devise: la pipe de l'an 2000! Amicalement, Pierre
Répondre
P
Bonjour Pierre
Entrer dans le domaine des pipes avec des tuyaux metaliques c'est entrer dans un univers en soi. Cette question est particulierement bien traitée sur un site US donné en reference dans cet article.
On y decrit la JIMA fort bien est il est sans doute ardu de faire mieux. je ne dis pas qu'est c'est impossible, mais ce n'est pas dans mes priorités.
De plus , donner la presséance à JIMA alors que Falcon par exemple est bien plus signficatif du genre ou sous pretexte qu'elle est bien de chez nous, ne me semble pas pertinent.
La pipe de l'article est citée parce qu'elle est tres rare et parceque je compte ouvrir un dossier sur les pipe à radiateur
merci encore de ton conseil que je comprends et ravive chez moi un dilemne cornelien   ;-)
Pipephil
 

Articles Récents