Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 17:24
En publiant cet article, j'aurais voulu contribuer à clouer le bec à tous ceux qui prétendent que la pipe gainée de cuir est une hérésie.   Index des pipes vêtues de cuir

Voici une pipe de la marque Dunhill - la "Rolls" des pipes - qui est habillée d'un cuir précieux noir.

 

J'ai montré (1) en son temps que la non moins prestigieuse marque Hermes a, elle aussi, produit des pipes dans ce style. Je pense à l'avenir accumuler épisodiquement les preuves, exemple après exemple, que les tenants du bois nu sont simplement victimes de l'air du temps. Tous leurs arguments en faveur de la beauté du bois nu sont tout à fait recevables, et j'y adhère grandement. Ce qui l'est moins c'est l'exclusion, c'est la déviation de ce qui ressemble à un dogme.

Il en va des pipes comme de tous les autres objets personnels . Ils sont susceptibles d'amener votre entourage à construire une prétendue image de vous. Le "look". Vous-même êtes peut être tenté de choisir vos attributs en fonction de l'impression que vous laisseriez derriere vous ? Erreurs grossières.

La valeur d'un homme n'est pas dans ce qu'il arbore. Seul compte le plaisir que vous tirez de vos gri-gri. Est-il trop tard de demander à aimer les objets pour ce qu'ils sont ?

 

La pipe qui illustre cet article est de la forme "Billiard" avec une taille du groupe 3 et date de 1969. Elle est exemplaire de simplicité et sobriété. La vrai classe, c'est ça. Mais au delà de ses apparences, je donnerais cher pour la tenir entre mes doigts, la caresser, la bourrer et la fumer ne serait ce qu'une fois. De là à la posséder il y a un pas que je ne franchirai pas . La raison ne tient pas seulement dans son prix (voir valeur ci-dessous). Gageons qu'elle n'est pas meilleure que certaines Longchamp. Je ne suis pas loin de penser que ce qui excite le plus le fumeur de pipe est le jeu schizophrénique entre le jouisseur, le taste-tabac d'une part, et le collectionneur d'autre part.

Le prix : 520 €.
... Sans doute injustifié pour le fumeur-jouisseur mais plutôt justifié par sa rareté et la valeur qu'y mettent certains collectionneurs.

(1) Voir aussi :
Hermes aussi !
La peau du diable
Credits : Images d'après Dunhill & Castello web site

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Cette mode perdure car une boutique ebay allemande bien connue offre une Dunhill neuve recouverte de peau de raie, de "stingray", du galuchat de luxe. Comme le haut du fourneau est cerclé d'argent, le résultat est assez kitsch, et onéreux, dans les 1800 euros.
Répondre
P
Eh bien voila ! je la tenais en reserve parce que focalisé sur les pipes cavalier ces derniers temps.
Je viens de la publier sous la "pression" de ce message sympathique.

Articles Récents